PARLER DE VIOLENCE, DE GUERRE ET DE TERRORISME 
AVEC SES ÉLÈVES (6-10 ans)

Voici ce que j’enseigne à tous les professeurs des écoles pour qu’ils puissent parler de sujets sensibles tels que la violence, la guerre, la mort, le terrorisme avec leurs élèves.
En tant qu’ instituteur ou institutrice, vous vous êtes sûrement retrouvé confronté à un moment donné à la violence, la guerre, et plus récemment au terrorisme. La violence et la guerre sont des sujets qui font partie de l’histoire, une matière que vous enseignez à vos élèves. Cette violence est arrivée il y a des siècles ou des années et nous semble lointaine, comme si elle ne pouvait pas nous atteindre. Mais une autre forme de violence, le terrorisme, vient maintenant perturber les élèves, et vous-même.


Quand vous en venez à parler de ce genre de sujet, vous pouvez vous poser plusieurs questions, comme : 

- Comment je vais faire pour parler de guerre, de violence, de terrorisme avec mes élèves ? 

- Comment trouver les bons mots ?

- Quelle attitude adopter ?

- Comment je vais faire pour qu’ils comprennent, sans qu’ils aient peur ou qu’ils soient traumatisés ?

Beaucoup de questions, tant c’est quelque chose de difficile, auquel vous n’avez pas forcément été formé.


Vous voulez bien faire, ne surtout pas vous rater.
Mais en même temps...

- Vous ne savez pas comment faire, ni par où commencer.

- Vous ne savez pas quelle posture adopter.

- Vous vous sentez perdu quand certains de vos élèves vous demande « est-ce que ça peut recommencer ? », « est-ce que les méchants vont revenir ? », « pourquoi ils font ça ? », « c’est quoi la mort ? », « c’est quoi la guerre ? ».

- Vous avez fait des recherches, lu un tas de livres, consulté des sites internet, des groupes sur les réseaux sociaux, des forums et parlé avec vos collègues pour trouver des conseils et des solutions, mais au final vous n’arrivez toujours pas à parler avec vos élèves..


Vous voulez des conseils concrets et des solutions qui vous permettrons :

- D’aborder des sujets sensibles comme la violence, la guerre, la mort et le terrorisme avec vos élèves.

- De connaître la marche à suivre pour faire au mieux.

- D’utiliser un vocabulaire adapté ainsi que des méthodes d’expression individuelle et collective.

- D’aider vos élèves à extérioriser leurs peurs.


Vais-je vraiment y arriver ?
Oui, vous allez y arriver.

C'est normal de se sentir perdu et de ne pas savoir comment faire. Même si vous êtes un instituteur ou une institutrice, vous êtes un être humain qui ressent des émotions, doute de lui ou d’elle, se demande s’il va le faire, s’il peut le faire, s’il a les ressources et connaissances nécessaires pour le faire. Sachez que vous pouvez parler de violence, de guerre et de terrorisme avec vos élèves, même si vous n’avez aucune idée de comment faire. Il vous suffit d’apprendre et d’avoir confiance en vous et en vos capacités.

Je parle en connaissances de cause. Il y a 10 ans, je travaillais comme ATSEM dans une école maternelle, en classe de moyenne section. Je sais à quel point gérer une classe peut être difficile et épuisant. C’est pour cette raison que j’ai préféré devenir professeur en cours particuliers. Mais j’ai très vite connu des difficultés. Quand je travaillais sur la Première et la Seconde Guerre mondiale avec mes élèves, je voyais bien qu'ils ne savaient pas comment réagir. Plusieurs d'entre eux ne savaient quoi dire pour parler de cette violence. J'essayais de les aider comme je le pouvais, de faire au mieux, de parler avec eux et de les rassurer. Mais je ne savais pas quelle posture adopter ni les bons mots à utiliser, ceux qui informent et rassurent. Je me disais aussi que ce n’était pas à moi de le faire, que ce n’était pas mon rôle, que je n’étais formé qu’à « enseigner », pas à « rassurer », alors que c’est faux.

On peut tous rassurer ses élèves (qu’importe leur âge) en suivant quelques règles de base :

- Bien préparer ses cours et les notions sensibles que l’on va aborder.

- Parler avec eux avec un vocabulaire adapté, avant de les rassurer.

- S’adapter à eux (ce n’est pas aux élèves de s’adapter à nous, mais à nous de nous adapter à eux, chose difficile à faire je le conçois, quand nous nous trouvons dans une classe d’une vingtaine ou d’une trentaine d’élèves).

- Être patient et disponible pour eux s’ils ont besoin de parler ou d’être rassurés.

Chaque enfant est unique et réagira de façon différente face à la violence, la guerre ou les attentats. Certains seront tristes, d’autres auront peur ou développeront des angoisses. Il faut donc faire preuve de flexibilité avec eux. Qu’est-ce que j’entends exactement par flexibilité ? Tous les enfants sont différents, ont leur propre personnalité et leur moyen d’expression préférés. Certains sont plus l’aise à l’oral, d’autre à l’écrit, d’autre au dessin. Il faut donc prendre cette préférence en compte et s’adapter à eux pour leur parler et surtout les rassurer. Ce n’est pas aux enfants de s’adapter à nous, mais à nous, adultes, de nous adapter à eux, à leur moyen d’expression favori, à leur niveau de compréhension, aux mots et expressions qu’ils utilisent, etc. Cette flexibilité va vous permettre de vous mettre au niveau de vos élèves et donc de mieux communiquer avec eux.

Et là, vous pouvez me dire : « D’accord. Mais concrètement, comment je peux faire pour parler de guerre, de violence, de terrorisme avec mes élèves ? ». C'est ce que je vous propose d’apprendre avec ce programme.


L’objectif de ce programme ?

Vous enseigner les connaissances et techniques indispensables pour que vous deveniez autonome et puissiez parler de sujets sensibles avec vos élèves.
 
Nul besoin de vous déplacer, de faire des fiches de préparation, des fiches résumées, de faire de multiples recherches pour trouver des activités ou des conseils pour parler de guerre, de terrorisme, de mort, de deuil, etc. Tout est déjà là. Vous gagnez du temps et de l’énergie (et je sais combien l’énergie est indispensable lorsque l'on travaille avec des enfants).
Apprenez à parler de sujets sensibles avec vos élèves

Vous pouvez parler avec vos élèves, même si vous partez de zéro.

Nul besoin de faire 5 années d’études en psychologies pour parler de violence, de guerre et de terrorisme avec ses élèves. Pas besoin non plus, de passer des heures à lire un nombre incalculable de livres, d’écrire des dossiers, des mini-mémoires, etc.
Dans ce programme, je vous donne des conseils et des solutions pour que vous deveniez autonome et puissiez parler avec vos élèves de sujets difficiles, les rassurer et leur proposer des activités adéquates, qui correspondent à leurs caractères uniques.
En lisant ça, vous pouvez penser « Oh la la, ça a l’air compliqué… ». Pour certaines personnes, apprendre à parler de sujets sensibles avec ses élèves est forcément dur, compliqué, voire impossible. C’est faux. Ce programme est idéalement conçu en plusieurs étapes qui forment une structure. Il est composé de 9 modules, chacun composé de 5 à 10 vidéos accompagnés de fiches résumées, pour que vous puissiez progresser petit à petit, étape par étape.  De plus, ce programme est régulièrement mis à jour.
Les directives de l’Education Nationale : un temps de recueillement, un temps d’explications et d’échanges au sein des établissements scolaires qui doit prendre en compte l’âge des élèves.

Beaucoup de choses à mettre en place, ce qui peut vite devenir compliqué quand on ne sait pas par où commencer.

Quand je donnais mes cours particuliers, je me suis moi-même retrouvé confronté à ce genre de situation et j’étais toute seule. J’ai passé des heures sur internet à essayer de trouver des articles, des conseils pour pouvoir parler avec mes élèves de violence, de guerre, de ce que l’humanité est capable de faire de pire. Je me posais tout un tas de questions : « ce que j’ai trouvé sera-t-il suffisant pour m’aider ? », « ne vais-je pas trop loin dans mes explications ? », etc. Je n’étais pas du tout sûre de moi.
Aujourd’hui, après avoir accumulé plusieurs années de travail et de recherches, j’en suis venu à créer une structure étape par étape, pour les professeurs des écoles, basés sur mon expérience et mes connaissances en premiers secours psychologiques.
Si je devais définir ce programme en deux phrases, je dirais qu’il a pour objectif :
- D’enseigner aux professeurs à parler de sujets sensibles à leurs élèves.
- De leur faire comprendre qu’ils ont un rôle qui va au-delà de l’échange et qu’ils peuvent rassurer leurs élèves, leur redonner un sentiment de sécurité et les aider dans la gestion de leurs émotions.
La différence ici, c’est qu’il y a un aspect théorique, mais aussi un aspect émotionnel. Le but n’est pas de faire un cours théorique sur la violence, la guerre ou le terrorisme en laissant de côté le flow d’émotions négatives que vos élèves peuvent ressentir. Le but c’est de leur expliquer ce que c’est, ce que ça implique et de parler de ce qu’ils ressentent, de leur tristesse, colère, incompréhension, peur, angoisse, etc. Parler de sujets difficiles avec ses élèves, c’est aussi savoir accueillir la parole et les émotions de façon bienveillante.
Parler de sujets sensibles en classe : plus qu’une simple leçon...

La possibilité d’ouvrir la soupape de vos élèves, mais aussi la vôtre. 

Je sais que c’est difficile de parler de sujets graves tels que la violence, la guerre, la mort ou le terrorisme avec ses élèves.
Mais sachez que parler, va permettre de poser des mots sur les maux, sur ce qui nous fait mal, nous fait souffrir à l’intérieur de nous, tant pour les enfants que pour vous.
C’est un peu comme de la vapeur se trouvant enfermé dans une cocotte. Si nous restons avec tant de tristesse, de panique et de peur enfermés à l’intérieur de nous-mêmes, au bout d’un moment il y a un risque d’explosion. Il est donc nécessaire d’ouvrir la soupape pour laisser partir la vapeur et faire baisser la pression. Parler, mettre des mots sur des sujets difficiles et qui nous font peur, permet d’ouvrir cette soupape, pour vos élèves et aussi pour vous.
L’action de parler va bien au-delà de la communication. La parole nous permet de nous libérer, d’exprimer notre mal-être et de nous sentir mieux.
Le fait de parler de sujets sensibles avec vos élèves va vous donner l’opportunité de leur enseigner l’importance des émotions et comment se libérer de celles qui nous font du mal, pour ainsi mieux les gérer.
Votre rôle va bien au-delà du simple instituteur ou institutrice, chargé de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Vous êtes un accompagnant, un guide qui va enseigner aux enfants la gestion des émotions, la bienveillance avec soi-même et les autres, le vivre ensemble, la tolérance et l’espoir.

Ce que vous allez apprendre avec ce programme

-> Parler avec vos élèves sur des sujets sensibles, tels que la violence, la guerre, la mort ou le terrorisme
-> Ce que vous devez faire avant, pendant et après la discussion
-> Le vocabulaire à utiliser
-> Les activités que vous pouvez faire pour apaiser les enfants

Comment vous allez apprendre

-> En vous familiarisant avec le rôle d’accompagnant
-> En suivant une structure de 9 modules, chacun composé de 5 ou 10 vidéos
-> Avec des exercices de respiration, de relaxation et de visualisation pour vos élèves et vous-mêmes
-> Avec des fiches résumées, des fiches pratiques, des fiches d’organisations et plusieurs manuels en format PDF

Ce que vous trouverez dans ce programme entièrement en ligne

MODULE 1 - Les points à connaître pour des bases solides
• Pourquoi c’est important de parler de sujets graves aux enfants ?
• Quand intervenir et parler aux enfants ?
• Le processus de récupération
• Le tableau de situation
• La gestion de notre stress et nos émotions

MODULE 2 - Avant la discussion : Une préparation concrète et mentale
• L’importance de prendre soin de soi, même quand on fait le plus beau métier du monde
• La raison pour laquelle vous ne devez pas vous forcer à parler de sujets graves avec les enfants
• La détente : votre nouvelle routine
• Se préparer mentalement à parler de sujets graves avec ses élèves (séance de
visualisation)
• Préparer concrètement la conversation avec ses élèves (présentation des fiches d’organisation des discussions)

MODULE 3 - La discussion en classe
• Les facteurs à prendre en compte pour avoir une discussion sereine avec les enfants
• Dois-je faire le premier pas et parler aux élèves, ou attendre que ce soit eux qui
viennent me parler ?
• Quelle approche adopter pour parler avec mes élèves ?
• Mesurer le stress et la peur de ma classe et de mes élèves (présentation des
graphiques)
• Les étapes pour parler avec mes élèves
• Comment commencer la discussion avec mes élèves ?
• L’importance de rester honnête et simple avec les élèves.
• L’erreur de rentrer dans les détails.
• Laisser les élèves s’exprimer
• Parler des émotions

MODULE 4 - Les sujets sensibles
• La mort
• Le deuil
• Le terrorisme
• La guerre
• Présentation des fiches d’organisation des discussions

MODULE 5 - Rassurer ses élèves
• Pourquoi il faut rassurer les enfants ?
• Rassurer oui, mais pas tout de suite
• Comprendre les peurs de vos élèves
• Poser les bonnes questions pour aider les enfants à combattre leurs peurs
• Rassurer en cas d’attentat
• Rassurer en donnant de l’espoir
• Le pouvoir des images
• Des exercices pour rassurer les enfants
• Respiration, Relaxation et visualisation
• Introduction aux premiers soins psychologiques

MODULE 6 - Après la discussion
• Pourquoi le bilan de la première discussion est le plus important ?
• Comment faire le bilan et tirer le meilleur de la discussion ?
• Préparation des futures discussions et présentation du calendrier de discussion et
d’activité + check-list
• Séance de relaxation
• Séance de visualisation

MODULE 7 - Les parents
• Pourquoi c’est important de communiquer avec les parents ?
• Les facteurs à prendre en compte pour un dialogue réussi avec les parents
• Les étapes pour parler avec les parents
• Comment parler aux parents qui sont en désaccord avec les discussions que vous
avez en classe ?
• Comment rassurer les parents face à la menace terroriste et la sécurité dans les
écoles ?

MODULE 8 - Les activités
• Pourquoi faire des activités ?
• Activités manuelles
• Activités le corps et les émotions dans l’espace + séance de relaxation
• Atelier écriture
• Atelier de réflexion

MODULE 9 - Exercice attentat-intrusion
• Pourquoi faire l’exercice ?
• Do’s and don’ts (choses à faire et à ne pas faire)
• Parler de l’exercice en classe
• Des outils et activités pour préparer les enfants à l’exercice
• Présentation des fiches pour préparer l’exercice

6 Bonus GRATUIT d'une valeur de près de 400€ EN PLUS pour vous, si vous commander avec la formule "Programme Complet" :
  •  Accès au programme « Rassurez les enfants face à la violence la guerre et le terrorisme (6-10 ans) » 
  •  Accès aux vidéos bonus
  • "Mon carnet de routine" pour créer une routine avec des activités pour vos élèves
  •  L'ebook "24 idées d'activités, de relaxation et de visualisation"
  •  L'ebook "16 exercices inspirés du théâtre"
  •  L'ebook "Violence - Guerre - Attentats : Comment en parler à mon enfant ? (6-8 ans)"

DEUX FORMULES AUX CHOIX

Formule "Programme Complet"
Formule "À La Carte"
Vous souhaitez accéder au programme complet avec les bonus?
La formule "Programme Complet" est pour vous.

Un seul paiement et vous avez accès à votre espace membre pour y suivre les 9 modules. Et en plus, vous recevez les bonus listés en-dessous.
Vous souhaitez accéder uniquement à un ou plusieurs modules, sans accédez au programme complet ?
La formule "À La Carte" est faites pour vous

Choisissez le ou les modules que vous souhaitez suivre. Vous aurez accès aux vidéos et fiches résumées du module.

CE QUE VOUS OBTENEZ EN PLUS GRATUITEMENT AVEC LA FORMULE "PROGRAMME COMPLET"


Voici ce que vous recevez immédiatement :
  • Votre accès au site privé en ligne de 55 vidéos + les fiches résumées + les fiches pratiques + les fiches d’organisation des discussions
  •  Les 6 BONUS en plus (détaillés en dessous)
BONUS N°1 - Valeur 100€
L'accès au groupe privé de soutien où vous accédez à :

  • Des astuces et des conseils de la part des membres du groupe
  •  Du soutient 7/7 24/24 de la part de la communauté PRIVE (uniquement réservée aux membres de ce programme)

BONUS N°2 - Valeur 97€
L'accès au programme « Rassurez les enfants face à la violence, la guerre et le terrorisme (6-10 ans) »

  • Vidéo 1 : PAIA (Prévenir, Agir, Informer, Accompagner) 
  •  Vidéo 2 : C’est quoi rassurer ?  
  •  Vidéo 3 : Motivation  
  •  Vidéo 4 : Les étapes pour rassurer et redonner le contrôle aux enfants  
  •  Vidéo 5 : Un environnement rassurant  
  •  Vidéo 6 : Parler ou ne pas parler ? Telle est la question  
  •  Vidéo 7 : Comment motiver les enfants à reprendre le contrôle de leurs émotions ?  
  •  Vidéo 8 : Créer une routine d’apaisement  
  •  Vidéo 9 : Créer une positive attitude  
  •  Vidéo 10 : L’échec est une force  
  •  Vidéo 11 : Les challenges  
  •  Vidéo 12 : Les outils d’évaluation et de progression 
  •  Vidéo 13 : Savoir « lire entre les lignes »  
  •  Vidéo 14 : Aider un enfant qui fait une crise d’angoisse 
  •  Vidéo 15 : Prendre soin de soi, avant de s’occuper des enfants  
  •  Vidéo 16 : Gestion des émotions avec les techniques utilisées au théâtre

BONUS N°3 - Valeur 27€
 L'ebook
"Mon Carnet de Routine" GRATUIT


BONUS N°4 - Valeur 27€
 L'ebook
"24 Idées d'activités, de relaxation et de visualisation"


BONUS N°5 - Valeur 27€
 L'ebook
"16 Exercices inspirés du théâtre"


BONUS N°6 - Valeur 25€
 L'ebook
"Violence - Guerre - Attentats : Comment en Parler à mon Enfant ?

Ce que vous trouverez dans l'ebook "Violence - Guerre - Attentats : Comment en Parler à mon Enfant? (6-8 ans)" :

     Chapitre 1 : Ce qu’il faut savoir avant de parler avec son enfant
     Chapitre 2 : Comment parler avec son enfant, étape par étape
     Chapitre 3 : Des informations concernant les sujets graves (la guerre, le terrorisme, la mort, le deuil) et comment en parler avec son enfant 
    Chapitre 4 : Les troubles chez les enfants (stress, anxiété, angoisse) 
    Chapitre 5 : Comment rassurer et apaiser son enfant
    Des exemples de conversation
    Des fiches pratiques  
    Un exercice de relaxation et de visualisation pour votre enfant   
    BONUS
     Des fiches pratiques 
     Un exercice de relaxation et de visualisation pour votre enfant
OBTENEZ LE PROGRAMME COMPLET POUR

657€
297€

Ou...
Je préfère la formule "À La Carte" et je choisis mes modules.

MODULE 1 - Les points à connaître pour des bases solides 
  •  Pourquoi c’est important de parler de sujets graves aux enfants ?  
  •  Quand intervenir et parler aux enfants ?  
  •  Le processus de récupération  
  •  Le tableau de situation  
  •  La gestion de notre stress et nos émotions
MODULE 2 - Avant la discussion : Une préparation concrète et mentale
  •  L’importance de prendre soin de soi, même quand on fait le plus beau métier du monde 
  •  La raison pour laquelle vous ne devez pas vous forcer à parler de sujets graves avec les enfants  
  •  La détente : votre nouvelle routine  
  •  Se préparer mentalement à parler de sujets graves avec ses élèves (séance de  visualisation)  
  •  Préparer concrètement la conversation avec ses élèves (présentation des fiches d’organisation des discussions)
MODULE 3 - La discussion en classe
  •  Les facteurs à prendre en compte pour avoir une discussion sereine avec les enfants 
  •  Dois-je faire le premier pas et parler aux élèves, ou attendre que ce soit eux qui  viennent me parler ?  
  •  Quelle approche adopter pour parler avec mes élèves ?  
  •  Mesurer le stress et la peur de ma classe et de mes élèves (présentation des  graphiques)  
  •  Les étapes pour parler avec mes élèves  
  •  Comment commencer la discussion avec mes élèves ?  
  •  L’importance de rester honnête et simple avec les élèves.  
  •  L’erreur de rentrer dans les détails.  
  •  Laisser les élèves s’exprimer  
  •  Parler des émotions 
MODULE 4 - Les sujets sensibles
  •  La mort 
  •  Le deuil  
  •  Le terrorisme  
  •  La guerre  
  •  Présentation des fiches d’organisation des discussions
MODULE 5 - Rassurer ses élèves
  •  Pourquoi il faut rassurer les enfants ?
  •  Rassurer oui, mais pas tout de suite  
  •  Comprendre les peurs de vos élèves  
  •  Poser les bonnes questions pour aider les enfants à combattre leurs peurs  
  •  Rassurer en cas d’attentat  
  •  Rassurer en donnant de l’espoir 
  •  Le pouvoir des images  
  •  Des exercices pour rassurer les enfants  
  •  Respiration, Relaxation et visualisation  
  •  Introduction aux premiers soins psychologiques
MODULE 6 - Après la discussion
  •  Pourquoi le bilan de la première discussion est le plus important ? 
  •  Comment faire le bilan et tirer le meilleur de la discussion ?  
  •  Préparation des futures discussions et présentation du calendrier de discussion et  d’activité + check-list  
  •  Séance de relaxation  
  •  Séance de visualisation
MODULE 7 - Les parents
  •  Pourquoi c’est important de communiquer avec les parents ? 
  •  Les facteurs à prendre en compte pour un dialogue réussi avec les parents 
  •  Les étapes pour parler avec les parents  
  •  Comment parler aux parents qui sont en désaccord avec les discussions que vous  avez en classe ?  
  •  Comment rassurer les parents face à la menace terroriste et la sécurité dans les  écoles ?
MODULE 8 - Les activités
  •  Pourquoi faire des activités ? 
  •  Activités manuelles  
  •  Activités le corps et les émotions dans l’espace + séance de relaxation  
  •  Atelier écriture  
  •  Atelier de réflexion
MODULE 9 - Exercice attentat-intrusion 
  • Pourquoi faire l’exercice ?
  •  Do’s and don’ts (choses à faire et à ne pas faire)  
  •  Parler de l’exercice en classe  
  •  Des outils et activités pour préparer les enfants à l’exercice  
  •  Présentation des fiches pour préparer l’exercice

FAQ

À qui s’adresse ce programme ?
Aux professeurs des écoles, exerçant de la grande section au CM2.

De quoi ai-je besoin pour suivre ce programme ?
D’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone, ainsi que d’une connexion internet. Même si des fiches résumées vous sont proposées, je vous invite à prendre des notes. Vous pouvez utiliser des feuilles, un cahier ou un carnet.

Y a-t-il un rythme particulier pour suivre ce programme ?
NON. Vous suivez les modules à votre rythme, quand vous le souhaitez.

Si ce programme est mis à jour, aurai-je accès aux nouvelles vidéos?
OUI. Que vous ayez rejoint le programme il y a un mois ou 1 an, vous aurez accès aux nouvelles vidéos et ressources.

Aurais-je accès aux bonus si je choisis de commander un ou plusieurs modules « À La Carte » ?
NON. Si vous choisissez de commander un ou plusieurs modules avec la formule « À La Carte », vous aurez accès uniquement aux vidéos et fiches résumées du module, ainsi qu’aux nouvelles vidéos et/ou ressources ajoutées lors des mises à jour. Les bonus sont uniquement offerts pour les personnes choisissant de commander le programme complet.

Ce programme remplace-t-il un suivi psychologique ?
NON. Ce programme ne remplace en aucun cas un suivi psychologique. Si un de vos élèves est suivi par un professionnel de santé (psychologue pour enfant, pédopsychiatre), il doit continuer d’être suivi.

Vais-je devenir un pro de la psychologie avec ce programme ?
NON. Ce programme vous enseigne à être un accompagnant, une première assistance pour vos élèves. Il s’agit de premiers soins psychologiques, qui ne remplacent en aucun cas un suivi ou un traitement avec un professionnel de santé. Pensez aux premiers secours. Lorsque vous voyez une personne blessée dans la rue, vous lui prodiguer les premiers soins puis appeler les secours qui prendront le relai. Ils amèneront la personne à l’hôpital, qui sera pris en charge par des professionnels de santé (des médecins). Ici, c’est la même chose, mais avec le mental, car parfois il a besoin d’être secouru.
REJOIGNEZ CE PROGRAMME SI POUR VOUS :
  •  La bienveillance envers vos élèves est une priorité
  •  Vous voulez apprendre comment parler de sujets sensibles avec vos élèves et les rassurer
  •  Vous voulez leur enseigner comment ils peuvent mieux gérer leurs peurs et leurs émotions
  •  Vous voulez avoir un impact positif dans la vie de vos élèves
Qui suis-je pour vous conseiller ?

Enchanté ! Je suis Elodie.

Je me suis lancé avec ComMemories. Mais avant j’ai fait plusieurs années d’études, en France et à l'étranger. À la suite de l’attentat du London Bridge et de Borough Market le 3 juin 2017, j’ai décidé de me former aux premiers secours psychologiques. J’ai donc suivi deux formations à Londres, une première pour les civils et une deuxième pour l’armée. Il faut savoir qu’aucune connaissance en médecine n’est nécessaire pour secourir une personne blessée physiquement. Nous prodiguons les premiers soins et assistons la personne, jusqu’à ce qu’elle soit prise en charge par des médecins. Il en est de même pour les premiers soins psychologiques.
Quand je suis revenue en France, j’ai développé un syndrome de stress post-traumatique. Les mois qui ont suivi ont été difficiles et mes proches ne savaient pas comment m’aider. J’ai donc mis mon temps à profit en me documentant sur ce trouble, comment le faire diminuer, et surtout comment l’entourage peut nous aider.
Tout ce que j’ai appris, je veux maintenant vous le transmettre pour que vous puissiez, à votre tour, devenir un secouriste de l’esprit pour ceux qui en ont besoin, les adultes comme les enfants.




Un prix Européen pour ComMemories


J'ai reçu un prix spécial Européen "Civisme, Sécurité, et Défense" dans la catégorie innovation en novembre 2017, à Berlin.
Crédit photo: ©Behörden Spiegel, Klaus Dombrowsky




Mon interview avec Céline Positivé
Vous hésitez encore ? Pourtant c'est très simple :

Le programme "Parler de violence, de guerre, de terrorisme avec mes élèves (6-10 ans)"

- Étape 1 : Vous choisissez entre la formule "Programme Complet" à 297€ ou la formule "À La Carte" 57€ pour chaque module. 
- Étape 2 : Vous accédez immédiatement au programme ou module(s) et vous commencez QUAND vous voulez .
 - Étape 3 : Il s’agit d’une structure simple, étape par étape et facile à suivre.
 - Étape 4 : Aucune connaissance en psychologie n’est nécessaire pour rejoindre ce programme.
 - Étape 5 : Accès à vie aux futures versions du programme (enrichi en permanence).
Limitation de responsabilité : Vous ne devez pas commencer le programme si vous souffrez de problèmes psychologiques ou si vous vous occupez d’élèves ayant des problèmes psychologiques. Ce programme ne remplace en aucun cas un suivi psychologique et/ou un traitement pour les enfants. ComMemories n'est pas médecin et son conseil n'est pas un substitut à un avis médical. Consulter votre médecin, un psychologue pour enfant ou un pédopsychiatre, avant de commencer n’importe quel exercice ou programme pour parler et rassurer les enfants, en particulier si vous constatez des troubles ou des changements de comportements chez vos élèves.
Powered By ClickFunnels.com